Comme nous avons pu la voir la semaine dernière, tout projet d’UX Design démarre par une étape de découverte où nous devons chercher à connaître nos utilisateurs dans le but d’adapter notre projet à ces derniers. Ci-dessous, nous allons voir comment remplir cet objectif de découverte.

Connaitre votre utilisateur

Avant même de commencer à dessiner vos premiers croquis, il est important de passer par la phase de découverte, qui va nous aider à savoir qui seront nos utilisateurs.

Il arrive souvent qu’un design soit créé en fonction des goûts et habitudes de son créateur, ce qui est une énorme erreur dans la majeure partie des cas. Souvenez-vous que vos utilisateurs seront différents à la fois de vous, mais aussi entre eux. Il est rare d’avoir affaire à un seul type de profil.

Prenez donc bien le temps de chercher à connaître vos utilisateurs : quel âge ont-ils ? D’où viennent-ils ? Qu’aiment-ils ? Etc.

Il existe plusieurs manière de faire cette recherche, à vous de choisir laquelle est la plus approprié :

  • Interviews individuelles ou collectives avec des utilisateurs types (il peut s’agir d’étrangers, de collègues ou même de proches).
  • Sondages et questionnaires pour les interroger sur ce qu’ils utilisent et ce qu’ils aiment en ce moment.
  • Recherche de marché en utilisant des rapports et statistiques existantes.
  • Observation des utilisateurs pendant l’utilisation de sites ou app existantes pour voir leur réelle réactions et frustrations.

Petite précaution : laissez un libre choix aux gens que vous interrogez. Vous pourriez être tenté de les guider vers les réponses que vous souhaitez entendre. Essayez donc de rester le plus neutre possible dans vos questions.

Profiler votre utilisateur

Maintenant que nous avons listé les caractéristiques et préférences de nos utilisateurs, nous devons trouver un moyen d’utiliser de manière efficace toutes ses données. Bien entendu, on ne peut pas se pencher sur chacune des personnes interrogées, d’autant plus si votre marché est vaste.

Nous allons créer des profils fictifs de nos différents types d’utilisateur. C’est ce qu’on appelle les personas.

Pour résumer, il s’agit de profil d’un exemple d’utilisateur auquel on attribut un nom, une légère biographie, des hobbies, des goûts et préférences. On va donc chercher à humaniser nos données. Le nombre de persona dépends uniquement des profils que vous avez collecté. Certains projet pourront très bien fonctionner avec un seul persona, d’autres en nécessiteront une dizaine. Mais il est important de vraiment essayer de donner vie à ces personas.

Exemple de persona : je lance un site internet répertoriant les salons de coiffure et autres centres de beauté et donnant la possibilité de réserver un soin en ligne. Après ma phase de recherche, je m’aperçois qu’un type de profil apparaît régulièrement, je vais donc créer un persona à partir de celui-ci : Amélie.

Amélie a 25 ans, elle est sous-chef dans un petit restaurant local. Elle adore les dernières technologies et ne se sépare jamais de son iPhone. Chaque vendredi soir elle rencontre ses amies pour aller en boîte. Elle n’a pas de partenaire sérieux et ne cherche pas à s’investir dans une longue relation pour le moment.

Ensuite, à partir de ce persona, je vais tenter de comprendre ce qu’Amélie pourrait attendre de mon site internet. Je pourrais par exemple me dire qu’Amélie pourrait apprécier des rendez-vous de dernières minutes chez son esthéticienne. Il faut donc que je prennes cette fonctionnalité en compte.

Maintenant que nous connaissons nos utilisateurs et les avons profiler, nous allons pouvoir entamer l’étape de définition pendant laquelle nous allons devoir définir un concept d’UX Design.